------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Dalaï Lama répond a cette question; qu'est ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? : " Les hommes....Parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, Ensuite ils perdent de l'argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte Qu'ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir..... Et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu ". ......ne pas oublier que l'on nait tous de la même couleur: violette...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

vendredi 15 août 2008

La Gaspesie 2006 à 2012

Ha ! La Gaspesie.......elle me rappelle la Bretagne et la méditerranée, avec une mer glaciale, mais alors quelle beauté!




DIAPORAMA SUR PICASA DE 2006 A 2012 EN ÉTÉ







  • tourisme-gaspesie


  • ROCHER PERCÉ-ILE DE BONAVENTURE 2006
     

    ------------------------------------------


    Une très belle ballade, que je fais tous les ans.
    Cet endroit me fascine.
    Percé, le rocher Percé, l'ile Bonaventure qui est un parc national, avec ses fous de Bassan, pingouins, cormorans, Macareux, mouettes argentées et phoques qui vivent la en colonie aussi.

    Maintenant que j'ai un appareil photos correct, je suis retournée a Percé, moitié autobus, Amigo ( partage véhicule ) et auto-stop au retour, ou je suis revenue avec de sympathiques garçons, en autobus scolaire (vert), carburant a l'huile de friture, le bus je précise. ;-).

    Donc partie le 8 aout au matin jusqu'à l'embranchement du New Brunsweek, ou le chauffeur(par Amigo) était de la GRC, fait du pouce ou un militaire de réserve, qui revenait de son stage de 3 mois pour être officier, m'amena jusqu'à Rimouski, de la je suis allée a Sainte Flavie, ou je désirais rester l'après-midi, pour me promener sur la plage, y photographier les statuts de béton de
    Le bus que je désirai prendre était a 18 h, je pars vers 16h, pour lever le pouce , au bout de 3 mn, une auto s'arrête, avec un monsieur avec son chat sur les genoux, après que le chat m'ai flairé quelques minutes, et qu'il se soit couché a la place ou il se sentait secure, a mes pieds, voila ti pas que le chauffeur allait a Chandler, soit a moins d'une heure de Percé, il me propose de m'amener, et m'assure qu'on sera arrivé a 21h, soit prêt de 4 h avant le bus.

    Effectivement on arrive même a 20h30, me dépose a l'arrêt du bus au cas ou, j'aurais personne qui s'arrête, c'est éclairé, la nuit est deja presque installée.
    Chanceuse j'ai 2 autos successives qui me conduisent a Percé, ou j'arrive a moins de 22h.

    Montage de la tente, sur la plage des 3 sœurs, s'endormir au son des vagues est un pur délice.
    Réveillée a 3 h par les mouettes bavardes, qui veulent absolument que tout le monde se lève aussi, j'en profite pour apprécier l'aube, puis le levé de soleil, et re dodo, jusqu'à 7 h.

    Passage par l'office de tourisme, très matinal, ils ouvrent a 8 h, pour savoir quel restaurant fait un bon petit dej, avec l'internet, et une belle vue sur la mer, le bar l'Atlantique réunit toutes ces qualités.
    je dois d'abord un petit peu batailler avec le serveur qui veut me mettre au fond PARCE QUE JE SUIS SEULE, raz le bol de la discrimination....non mais!!!.

    je suis ou je voulais, car en plus il me fallait une table avec prise de courant pour recharger les batterie de mon eee, nouvellement acquit, le seul hic, est que je suis trop loin pour capter le wirless.
    a la table a coté un groupe discute de cinéma, et j'apprendrai plus tard, qu'il s'agit d'une équipe qui s'occupe

    Le temps de recharger les piles, et de copier les photos de la veille, et du matin, sur le petit disque dur adjacent, après un excellent petit déjeuner (avec des fruits), et attendant que la brume épaisse du matin se lève.

    Vers midi, je me dirige vers la route pour monter au Gargantua( Auberge sur le haut de la colline, au dessus de Percé), je lève le pouce et la première voiture qui passe est l'un des interlocuteurs de la table voisine, qui très gentiment me conduit ou je voulais, lui allait au festival, ou il me conviait de venir, mais je suis pas venue pour.

    Je part sur le sentier qui mène a la Crevasse, ou les vues sur les collines, et le superbe Barachois de Malbais sont magnifiques, avec des bans de brumes, c'est a voir, je décide aussi de monter au Mont Blanc (hé! oui, mais moins haut ; 300-400m) ;-)

    il y a un brouillard d'enfer en haut pas de visibilité a plus de 2 m, je redescend toute déçu, de ne pas avoir pu voir la belle vue. je vais boire un thé au bar de l'Atlantique.

    En revenant je découvre une structure incongrue sur le devant du site du rocher Percé, du monde s'affairant autours de grands troncs d'arbres, avec des câbles les soutenant sur des pierres, bien calées. je discute un peu avec une jolie jeune femme (belge) Chloé, qui est l'instigatrice avec son compagnon Joel (du lac st Jean), de ce projet d'architecture de
    Il doit y avoir une inauguration le 12 au soir.... j'y serai c'est sur.

    Je rentre a mon nid douillet , mange un excellent couscous dollarama, et me régale a regarder un film dans la tente, un luxe sans précédent....hihihihi
    Ce sera ; gros dégueulasse, tiré de la bd de Reiser.... très très drôle. la veille en arrivant j'avais regardé la clé, pas mal non plus.

    re réveil par les mouettes jacassantes, a 3 h, re levé de soleil, re dodo.
    Petit dej au bar l'atlantique, avec du homard, car la veille un couple se régalait tellement qu'il fallait que je l'essaie, sans regret au contraire....miam..... idem qu'hier, en attendant que ça se lève je discute, et fait joujou avec mon eee.

    Vers midi, je monte a la grotte, et aux différents belvédères avec vu sur la baie, pour arriver en haut de notre dame, ou sans surprise c'est embrumé a nouveau.... scrogneugneu. il y a quand même des prises intéressantes.

    Je reviens au bar vers 17h30, en pensant a un thé, mais le boss, sort des poissons séchés, qui se révèlent être des caplans(nourriture des morues), ils sont fumés salés, et il les offre pour les aperos, je commande donc une bière rousse, un "tit caribou", cru du coin.

    Les viscères sont moins bonnes, je les épluches un peu, ça fait pas mal de déchets, mais ce qui est bon l'est vraiment. et la je discute avec 2 jeunes, plongeurs, qui font des sorties de pèches pour touristes, très cool, ils me parlent de leur vie, ils semblent heureux.

    Je m'achète des fruits en passant a la coop, car avec les caplans je pourrai avaler rien d'autre, et rejoint l'oiseausphere, ou sans aucun essai préalable, les projections se feront, sous l'égide du commentateur(autoritaire) du festival des perceides, avec le matériel de ceux ci.

    Première projection , un film de Dannie Cormier, "dans le sillage" histoire de 2 papy de + de 80 ans , qui sont encore des champions de voile.

    ensuite karl Turpin avec "colorante" expérience des plus intéressante, il a photographier une grande quantité de tissus de très prêt, et créé un musique simultanément, malheureusement pour lui, les appareils sont pas réglé a sa mesure, c'est très perçant comme son, en plus ses images projetées sur le draps sont très fatigantes pour les yeux, ça devait l'être sur les vêtements suspendus, ou la ça donnait un relief..

    Je suis partie au début des "paysvisages", je commençais a avoir froid. mais BRAVO l'équipe c'est une réussite.

    film dans la douillette tente; chung king express, un adorable film d'amour, assez original.

    Je met le nez dehors a 4 h.... gros brouillard, je vois que le bout de la tente. je me lève un peu plus tard, et arrive a 9 h au resto, ou je prend un petit dej qu'avec des fruits et du cottage.

    c'est long a se lever, et je vois arriver JF, le réalisateur, on discute un peu, je m'assoie avec lui, pendant qu'il petit-dejeune, il me demande ou je vais aujourd'hui, je pense au barachois, ou le soleil semble plus présent, il a décidé de retourné aujourd'hui a Rimouski, et réitére sa proposition de me donner un lift pour Rimouski, mais je préfère rester un jour de plus ici.

    Il me propose de m'accompagner au Barachois a 20 km, qu'il découvre, et apprécie étant réalisateur de film animalier, il est dans son élément.

    Il me sort sa BATTERIE d'appareils photos et lentilles, Camera..... whaaaaaaaaa! impressionnant, il me montre les différences de certaines lentilles, comme la 10/ 20, dont j'ignorai l'existence, ainsi que de si je me souviens bien, une 18/300, pour argentique, qui donne un quart de plus ,.... il me faut ca...........

    Il doit partir, on échange nos numéros, et il part.......

    Je marche le long de la plage ensoleillée, et reviens par le marais derrière, c'est très beau et calme.

    Nous avions rencontré Dannie, la réalisatrice de "dans le sillage", qui marchait avec une amie sur la plage, elle m'avait conseillée d'aller a l'auberge du banc, mais finalement j'ai pas eu le temps d'y arriver qu'une auto s'arrêtait.

    Je reviens manger a la tente, et vois 2 personnes qui descendent de la colline des 3 sœurs....hoho! je le ferais demain.

    Le dernier jour le mardi il s'est mis a pleuvoir a 3 h du mat, c'est tristounet, mais quand je me lève ça tombe pas trop, petit dej discutions.... et je pars pour trouver le chemin qui mène aux 3 sœurs, pas du tout évident, mais je fini par le trouver, enfin chemin.........façon de parler, les 2 personnes en fait ont écartés les arbustes, dans leur passage, merci a eux, (j'ai d'ailleurs appris que c'était Simon, dans l'autobus a friture....quelle coïncidence ).

    Après m'être un peu accrochées aux framboisiers, distributeurs d'énormes succulentes framboises, écartées les grandes fleurs mauves, me voila enfin au sommet, ou effectivement la vue est belle.

    le soir bar, avec caplan et bière, discutions et dodo, car demain je prend le bus a 5h10....

    Me réveille toutes les heures, et me lève a 3h30, ou miraculeusement la pluie a cessée...ouf.
    La tente est encore un peu mouillée, mais ça va.

    Je vais aux toilettes du site du rocher percé, ou il y a de l'eau chaude, pour un peu de toilette, essuyer la tente, la plier, et boire un café instantané à la vanille.
    Déjà 4 h 50, je me pointe a l'arrêt, ou un français ivre me parle qu'il rêve de faire du pouce avec des gros camion, je lui donne l'espoir de réaliser son rêve, car ils s'arrêtent souvent les sympathiques chauffeurs de trucks.

    Je prend le bus, arrêt a Carleton pour un petit déjeuner, normalement je ne changerai pas de bus dit le chauffeur, mais si, mais si..... a Amqui il me surprend et je doit ranger vite fait mes affaires, sans rien oublier, je suis gagnante car l'autre est plus confortable.

    A Mont Joli, j'ai un pouce jusqu'après Rimouski, et voila le super bus ecolo, a la friture qui s'arrête, ..... tous étudiants (sauf un je pense), en architecture, et biologie.

    Je retrouve donc Simon qui a aidé le groupe de l'oiseausphere (mais je l'avais pas rencontré), un autre qui lui était a Carleton pour un projet de maison autonome écologique, nous discutons de ces maisons, et échangeons des photos d'ordi à ordi. ils nous déposent a Levis, ou je prend le traversier... retour a la maiso

    GASPESIE-Percé-le Rocher Percé-Le Coin Du Banc-et la montagne environnante sur les sentiers-2012


    De Gaspesie



    Départ de Quebec vers midi, suis allée prendre le bus pour charny le LV2, pour 3$ je suis proche de l'autoroute, après avoir traversé un pont...

    Premier arrêt un monsieur noir, qui cherche une sortie de Levis...a nouveau attente...un monsieur du N B, qui croyais que j'arrivais du spectacle de Benjovi au festival de Québec...pire il croyait que j'avais 20ans!!!!!

    Il m'a déposé a l'embranchement de Rivière du Loup....il allait a Moncton....(pas moi aujourd'hui)..

    La c'étais un peu compliqué, car la route venant d'être refaite, il y avait plus de bande au sol....Normalement je me met a droite sur la route.....mais c'était dangereux.....j'ai donc traversé et remonté la route afin d'être sécure, et de permettre a un véhicule de s'arrêter....la j'ai du attendre 1 h...beaucoup de trafic..

    Un gars s'est arrêté...il allait a Mont Joli la ou j'allais....cool!!!!.... Jonathan un très gentil réparateur de camions sur les aéroport.....qui en arrivant a Mont Joli...m'a cherché l'adresse ou s'arrête l'autobus Orléans express....je me retrouvais plus, car avant la route 132 passait par ste Flavie...

    Maintenant on arrive directement dans Mont Joli....grâce a ce garçon, je suis arrivée 10 mn avant le départ du bus....fiou!!!....Merci Jonathan!...

    Arrivée a 1h30 du matin à Percé...montée la tente sur la plage des 3 sœurs....

    A 7 h les ouvriers du chantier au dessus on fait un tel barouffe....que je me suis levée, de toute façon le soleil chauffait deja un max....j'étouffais dans la tente...

    J'ai déjeuner sur les tables a pique-nique, a l'ombre ( elles ont des toits)...très agréable..

    D'après la météo...le temps se dégraderai dimanche-lundi...j'ai cherché un B&B abordable, comme le chalet suisse qui s'annonce a 45$ la nuit avec payement par visa...j'ai la personne au téléphone....je croyais parler a un monsieur...en fait c'était une dame qui m'annonce qu'elle prend le numéro de CB par téléphone, mais qu'il faut payer en argent....sic????? en plus je donne jamais mon numéro de CB par téléphone....trop risqué...surtout avec les 3 chiffres de sécurité....ils peuvent acheter sur le net avec.....

    Finalement j'ai réservé au Macareux, 45$ sans petit déjeuner ( hors haute saison c'est 30$)...mais tv et internet et payement par visa...ce sera pour lundi et mardi 16 et 17 juillet.

    Percé est normalement très "achalandé" en cette période, je préfère réserver....mais les vacanciers tardent a venir cette année....

    Delia, m'a très bien renseigné a L'OT, j'ai pris les plans pour les sentiers de la région....

    Je suis montée par les sentiers de la source du mont Saint Anne...... J'ai récupéré le site de l'auberge Gargantua ( fermée depuis 2 ans m'a ton dit...le monsieur est mort...et les nouveaux acheteurs sont pas pressé de réouvrir).....l'ancien propriétaire était un français tombé amoureux du coin, il a commencé de rien....il y est resté 52 ans..il faisait de la super bonne bouffe...il m'avait raconté qu'une maman ours qu'il nourrissait, venait chaque année lui présenter ses petits....)

    J'ai discuté avec l'homme de la maintenance, il coupais le magnifique gazon du camping...

    Je cherchais l'entrée du sentier de la montagne....tout est barricadé maintenant....indiquant que c'est privé....

    Finalement il faut traverser le terrain de camping...c'est bien indiqué...

    J'ai rencontré une jeune française Océanographe, en stage a la Secap de Bonaventure. qui avait fait demi-tour, trouvant le sentier pas entretenu...on a discuté un bon moment...

    En fait le sentier a mon avis, est très bien entretenu, agréable a marcher jusqu'au bas de la vallée, ou il faut remonter brutalement tout droit, aidé par des cordes....voila ce que je déteste le plus dans les sentier québécois....quand on est sans sac ça va...mais avec un sac a dos, c'est pas évident ...surtout si le sol est boueux... on glisse ...c'est très très désagréable ....un sentier classique en lacet est plus praticable et n'abime pas le sol...!

    Bref .........j'ai rencontré 2 jeunes gars, qui venais de l'anse a bon fils...on a échanger des infos...ils m'indiquent que le point de vue de l'observatoire est de toute beauté...

    Une dernière cote abrupte, mais herbeuse...sans corde....la ça allait....et voila l'observatoire attendu.....jolie structure octogonale ..en bois gris ....toit pointu....comme un refuge....avec aménagement intérieur accessible, avec une table a pique-nique, des fenêtres vitrée...un palais!!!

    Dehors un escalier suit la structure et une plateforme donne accès a un régale des yeux....surtout quand la vue est bien dégagée comme aujourd'hui....un vue a 360° sur la mer...le mont st Anne, le Mont Blanc, le Barachois de Malbais...les montagnes...l'anse a Beau fils...l'auberge Gargantua...

    J'ai passé le reste de la journée a me laisser absorber par la beauté du site....observer les écureuils effrontés....et les courses d'une famille de lièvres....qui se régalaient de feuilles larges sur le terrain dégagé autour de l'observatoire...rigolos a observer, car des que je bougeais...ils s'immobilisaient...même si je m'approchais a 1 m d'eux....est-ce ainsi qu'ils se croient protégés des aigles....par la couleur de leur fourrure , les rendant invisible dans les herbes......ils ont pas encore perçu que ça marche pas avec les humains....hihihi!

    Un couché de soleil sans grande envergure...mais quand même de beaux dégrades de couleurs...

    Me suis Installée confortablement dans le refuge vers 21 h....j'y ai très bien dormi....réveillée vers 5 h...levée a 6 h...j'ai pris mon temps....le temps très beau encore...me pressant pas...j'ai tout mon temps le parcours fait en tout un peu plus de 40 km...après un bon petit déjeuner....je repars vers 8h....


    Sentier agréable au début qui fini dans la vallée vers la route "Lemieux", que le sentier longe un bon moment...c'est très humide...pas mal de boue...des passages marécageux.(heureusement qu'il a pas plus depuis 3 semaines).....le sentier a l'ombre...les herbes sont plus haute (30cm) très mouillées.....mes chaussures et chaussettes sont mouillées....

    A l'occasion de la traversée d'une rivière...je me suis arrêtée pour laver du linge...et sécher chaussures et chaussettes....mon linge a fini de sécher sur le sac a dos, au moyen d'un bout de corde et de pinces a linges...

    Il faisait très chaud sur le chemin...mais ensuite sentier très agréable....souvent boisé....me suis arrêtée a une nouvelle plateforme avec observatoire....j'y ai passé la fin d'après midi, après m'être promenée plus loin, n'y ayant pas trouvé d'espace intéressant pour planter la tente....et les mouches noires attaques, car pas de vent .

    La, sur la plateforme, qui est en surplomb de la rivière...vue dégagée...ventée....espace suffisant pour la tente sur le plancher de bois....un petite table avec banc....l'idéal...en plus fermé sur 3 coté...je me sens plus protégé au niveau des ours.....pour la nuit je met des branche sur le coté non fermé...afin d'être averti au cas ou....

    Un orage a éclaté vers 20h30.....grosse pluie..qui a inondé le plancher...l'eau a glissée sous la tente....ce qui se produit jamais ou exceptionnellement sur un sol de terre a moins d’être dans une cuvette argileuse........créant un petite humidité au coins internes de la tente....peut être faut il que je réimperméabilise le tapis de sol...?

    Au matin...temps brumeux....le soleil est venu sécher la tente...

    Sentier très humide par la pluie d'hier, mais aussi sentier pas encore entretenu dans cette zone...je devais traverser des fougères de plus d'un mètre, chargées d'eau...ensuite les herbes hautes....mon pantalon a été lavé.....et je pataugeais dans mes chaussures....

    Traversée d' un ruisseau qui avait les bord effondrés...un arbres affalé dedans....le sentier invisible....2-3 m a escalader sur l'autre bord....j'ai réussi en utilisant les racines pour monté...mais pas évident...

    Un peu plus loin j’entends une scie mécanique, utilisée par les homme de maintenance de la ville de Percé...il remettent le sentier en état....la ils refaisaient un pont...je leur ai signalé l'effondrement du ruisseau...(j'ai rencontré a nouveau le soir l'un des messieurs,qui m'a informé qu'ils avaient fait un passage au ruisseau effondré, coupé l'arbre en morceaux...et fait un escalier....RAPIDE NON?)

    Ils font vraiment du bon travail....par la suite le sentier est très agréable, bien entretenu...

    Je pensais m'arrêter a Val Espoir, ou était indiqué une cabane et un belvédère...

    Mais la cabane, qui aurait été parfaite pour dormir...était au bord de la route en face d'une maison ( ou les gens m'ont offert de me ravitailler en bonne eau bien fraiche)..

    Le belvédère quand a lui pas vraiment pratique et pas loin de la route...j'ai continué mon chemin...

    Par une foret magique d’Érable ancestraux....de toute beauté....le feuillage d'un vert fluo...les tronc énormes....forçant le respect....les oiseaux en plein concert....un rêve cette traversée...
    Pour continuer a travers une foret extraordinaire....très différente, le long de la rivière Émeraude...une foret "Naturelle" ou aucun arbre n'a été coupé...pas d'entretien du sous bois...a part le sentier....des troncs écroulés moussus....des formes incroyables ...des enchevêtrements de toutes sortes....des arbres majestueux...dans un univers presque inquiétant....une forêt de conte de fée...

    Semblable un peu aux forêts de l'ouest prêt de Vancouver a part des séquoia...

    Suis arrivée a la chute de la rivière Émeraude, vers 19h30....superbe chute....qui est effectivement vert émeraude...sans doute a cause de la couleur des cailloux clairs...

    On peu descendre au pied de la chute...mais pas d'endroit pour planter la tente..... en plus très bruyant....un peu plus loin un belvédère...acceptable pour la tente et superbe pour la vue...je m'installe vite...car le temps semble vouloir changer...orage vers minuit.....plus fort qu'hier.....et petite pluie toute la nuit...

    Re-belotte, le plancher était vraiment inondé...créant une humidité intérieur....sur le tapis de sol aux coins....

    Après un petit déjeuné préparé dans l'avancée de la tente, j'ai plié sous la pluie et le brouillard...la, impossible de sécher la tente.... je l'ai transporté a l'extérieur du sac...

    J'ai repris le chemin, heureusement sans herbes....pour rejoindre une route de terre, car j'ai quitté le sentier ( il restait 3-4 km) je les ai fait par le chemin de terre de la carrière, ou je n'accentuerais pas le canoying de mes chaussures...hihihi..

    Ce chemin débouche sur la 132...a Bridgeville...j'ai tourné a droite pour rejoindre le village du Coin du Banc.....

    Toutes mes affaires étant très mouillés...c'était le temps d'un arrêt B&B....je stoppe au motel...trop cher....j'ai continué mon chemin...

    Au bout du chemin...j'avais déjà remarqué un bel ensemble de bâtiments aux toitures verte....ils annoncent restaurant....cool, pour un petit déjeuner....

    Je découvre un endroit magnifique, tenu par une dame de + de 80 ans Lucie, sons mari, défunt, était l'un des dernier habitant de l'ile Bonaventure, avant qu'elle soit devenue parc...

    L'intérieur joliment décoré d'antiquité....très joliment arrangé.... ça sent bon le propre et la bonne cuisine....

    Je demande si ils ont des chambres....OOOOUUUUIIIIIII....! 50$ la nuit pas cher pour la qualité, avec vue sur la mer.....ma chambre est dédiée a une artiste du même prénom que moi...marrant....une vrai belle chambre de grand-mère...

    Les salles de restaurant ont toutes un cachet diffèrent, avec vue sur la mer....ce qui est pas fréquent au Canada...il y a toujours une route avant la mer...

    Me suis régalée d'un excellent petit déjeuner avec un pain maison sublime...et les confitures....miam...le tout présenté avec des fruits frais...

    La table voisine, occupée par des locaux....assez âgés, j'ai appris pas mal d'histoires de la région, fort intéressantes...

    Déjà que la majorité des habitants de la région viennent de l'Ile de Jersey...beaucoup sont restés anglophones....

    À Val d'Espoir....ce sont des beaucerons de la Beauce québécoise, qui ont défriché les bois dans les années 1930, pendant la grande dépression....ils ont installé une communauté assez active...plus basé maintenant sur les sports d'hiver...( skidoo-ski-de fond).

    L'un des monsieur fut le boulanger de la région...installé a Chandler....Percè étant peu habité a l'époque....il livrait le pain en char a cheval...même en hiver dans les tempêtes de neige et surtout les brouillards...ou certains se sont perdu et sont mort de froid......cela rappel les temps moins facile...mais les survivants semble heureux et en bonne santé....

    J'ai pas vu le temps passer....suis sortie de table a 13 h 30 Le soleil était de retour....vers 14 h....belle tempête de ciel bleu, qui va si bien a la région avec ses contrastes....j'ai exploré le coté gauche de la plage de "galet" parmi lesquels il doit rester des agates...ramassées par milliers de kilos par les touristes chaque année....

    Ce coté , bordé de falaises de terre rouge.....une quantité incroyable d'arbres échoués, de toutes formes.... des casiers a homards...des bouées...un régale pour les photos...

    Au loin un monsieur assez bronzé.....qui me voit....il disparait pour re- apparaitre avec un slip de bain rouge.....il devait être a poil.....!!! pourquoi pas...il y a personne de ce coté.

    J'ai passé tout le reste de la journée sur la plage...en rentrant le soir vers le resto ou je voulais manger....un magnifique fou de bassan, immobile...se tenait au bord des vagues...il semblait blessé.....

    Ayant plus de pile dans l'appareil photo...me suis dépêcher d'aller en chercher à l'Auberge, et demander si on devait téléphoner a la faune pour soigner cet animal qui est protégé...on m'a répondu que non...j'ai eu confirmation plus tard...que cela arrive...et qu'on empêche pas la nature de s'accomplir, d'autant que les fous de bassan sont très nombreux....

    Je suis retournée prêt de lui...afin de l'immortaliser sur pellicules, avant une mort certaine...le pauvre...mais c'est la vie ....

    Le décor sur la plage et sa tranquillité m'ont permis de faire de très belles photos de lui...MERCI beau fou de Bassan....!!!!

    Me suis dépêcher de retourner au restaurant..ayant une réservation pour 18h30...arrive en même temps que moi un garçon magnifique cheveux blonds frisés...yeux bleus...un beau viking....

    La serveuse..Johanne, nous conduit vers 2 tables différentes...me tourne vers le Garçon...et lui demande si ça lui convient qu'on partage la même table....aussitôt dit aussitôt fait....
    On a discuté jusqu'à + de 11 h...super sympa , il venait de Montreal...venu camper seul au parc de Forillon, venu passer la journée a Percé...une petite virée en mer., malgré le mal de mer....
    Il avait juste envie comme moi de "se payer la traite", avec un super bon repas...on a pris un quart de vin a 2......une succulente soupe de bisque de Homard...lui une morue meunière, moi des coquilles st Jacques...salade...buffet de dessert...on s'est empiffré de délicieux gâteaux .... pour finir avec une tisane....

    Il est reparti vers Forillon....Une magnifique énergie ce garçon.

    Me suis coucher vers 11h30...la maison est vieille...le personnel de la maison a fini vers 1 h du matin....j'ai fini par bien dormir...

    Re délicieux petit déjeuner le matin...temps incertain...qui fini par être très beau...ce soir je camperai bien sur la plage...s'il y a pas de 4 roues qui font la course...

    J'ai passé la journée sur le chemin entre le barachois et la mer....me suis arrêté a l'ombre sur une jolie petite pelouse a l’abri de grands sapins....les corneilles en formes, qui crient a tue-tête....pas de moustiques grâce a la brise légère..

    Une voiture a stoppée...un monsieur en descend...il me demande si je suis pas morte....???? quel hypocrite....Il m'apprend qu'il est le propriétaire de tout le terrain qui va de la plage municipale du coin du banc jusqu'au pont de chemin de fer, soit + de 4 km....et que même la plage coté mer lui appartient ainsi que le barachois dans les limite de la marées basse a sec....Il m'a raconté des histoires abracadabrantes....

    Sur le terrain ou je me trouve...normalement il loue les espaces pour camping 15 $ par jour, sur un terrain sans eau...sans électricité...sans sanitaires....sic....

    Il est l'un des descendant des anciens exploiteurs des pécheurs de la région....

    Je pars et le laisse a sa folle bêtise mégalomane....

    J'ai suivie par la ligne de chemin de fer...(plus de trains depuis 1 ans...merci mr harper...) pour traverser le pont de chemin de fer sur le village ou me suis offert une bonne glace...

    Au retour...je me suis reposée a l’abri du vent sur la plage..en attendant le coucher de soleil sur le rocher Percé...mais il est tombé dans la brume...tout gris....

    Je suis donc revenue...pique-niquer sur le bord de la plage municipale, sur les belles tables a pique-nique...

    J'ai passé la nuit dans la cabane de l'observatoire du barachois, car il y avait trop de moustiques , même sur la plage...a cause d'un temps devenu orageux....

    J'ai pas trop bien dormi....mais j’étais au sec...il a plu la nuit...me suis levée vers 6 h....me suis lavée dans les toilettes de la plage, ou il y a de l'eau chaude....pour déjeuner a nouveau dans la belle auberge du coin du banc...

    Je demandais des informations au sujet du gars megalo d'hier, et on m'a confirmé ce que je pensais déjà...

    J'ai terminé mon petit déjeuner a la table d'un monsieur ( seul autre client) un artiste...qui a eu des fonctions a la municipalité....il m'a conduite a Percé au Macareux....après une promenade sur la plage pour son chien, adorable.....mais alors que c'était humide....pleins de mouches noires...même au bord de la mer...pas un poil de vent...

    Il a plu l'après midi...suis allée faire quelques courses a la supérette...visite des magasins....une belle part de pizza a 2$ et une bonne bière rousse fabriqué a l'anse a bon fils....Soirée tv

    Après une bonne nuit....petit dej sur le balcon...il fait beau...aujourd'hui je pars explorer l'ile Bonaventure... le Macareux vent les tickets moins cher...20$ au lieu de 25.

    J'embarque dans le premier bateau a 9 h...... le petit, ou il y a moins de monde....ou il s'approche plus des falaises...

    Pas de vent...temps sec...une belle mer d'huile parfaite pour des photos de reflet juste avant l'arrivée des gros bateaux-matamor...
    la guide est intéressante....

    On débarque après le gros bateau...qui fait un tour plus rapide...une grosse file d'attente...j'en profite pour observer les phoques....

    La sepac, fait payer 5$ l'entrée sur l’ile....je prend le sentier des mousses, par la foret, cela laissera le temps aux touristes précédents d'arriver au site des fous de bassan... et les suivants ne seront pas encore arrivés quand j'y serai...



    En fait après une accommodation a l'odeur des fientes....et aux mouches....je suis restée plus d'une heure a observer ...photographier ces splendides athlètes que l'on représente souvent comme amoureux, mais qui sont d'une agressivité extrême entre eux, ayant juste la place pour 2...et le petit qui sera plus gros qu'eux...

    On m'a dit qu'il ont 1,80 m d'espace en circonférence, ce qui me semble grand en rapport a ce que j'ai vue...mais ça correspond a l'envergure de leurs ailes...

    Il y règne une cacophonie stridente...des coups de bec permanents....des envols et atterrissage in extremis....avec bagarres...
    des voles de brindilles et algues sèche dans les nids...

    C'est pas de tout repos la vie des fous de bassans...sans compter les touristes qui comme moi doivent les perturber....même si ont fait attention....On est si prêt d'eux...

    Je continue mon chemin vers le prochain site...quand je croise la jeune femme française en stage a la sepac... rencontré sur le sentier de la montagne...on discute un bon moment...elle est pas d'accord avec le système de contrôle des Baguages des oiseaux, pour les peser, il faut les attraper par le cou, avec un bâton munie d'un noeux coulant...trop stressant.....

    Elle a constater qu'après.... certain quittent le nid...ou ne s'occupe plus du petit....

    Je continue mon chemin et pique-nique sur la plage des Marigots ( appelée ainsi, car certains pécheurs venaient ici passer du temps tranquille , plutôt qu'aller pécher ).

    J'y ai observé des Guillemots a miroir, bon pécheurs...eux aussi...des phoques ...des mouettes tridactyles...des cormorans a aigrettes....

    Tranquillement sur le retour...je m'aperçois que j'ai perdu mon ticket de bateau...demi-tour...je demande a plusieurs personnes...niet...et voit une jeune femme avec mon ticket a la main...elle cherchait une poubelle pour le mettre...ouf!....on m'aurai pas laissé sur l'ile, car interdite au public la nuit....mais c'est préférable d'avoir le ticket...

    Le temps de faire le parcours de retour en bateau...( ou le capitaine était un voisin de table avec sa famille, au resto du coin du banc)...le temps d’assombri...j'arrive a temps après quelques courses....et un déluge s'abat sur Percé....

    J'ai bien choisi mes journée-nuit en B&B....très confortable...et douillet.

    Mon bus de retour, est a 5h10 du matin....il pleut encore....chauffeur désagréable...il m'a fait changer de bus...plus loin...comme ça j'avais pas le temps de prendre un petit déjeuner a Carleton, et il m'avait menti, disant que lui ne s'arrêtait pas aux même endroit....stupide humain..... tout ça parce que j'ai insisté pour garder mon sac a dos avec moi...on était moins de 10 dans un bus de 50....

    Arrivée a midi a Mont Joli...petit arrêt au tim Horton...j'ai trop faim....

    J'attends pas longtemps sur le bord de la route...une voiture avec une chaloupe en remorque s'arrête...d'abord...il doit me faire de la place sur le siège avant...pas mal bordélique.... Un gros chien placide est allongé sur la banquette arrière...Monsieur très gentil...il est bipolaire...me dit il plus tard...je l'avais compris...vu le débit de ses paroles...l'incohérence du suivi des conversations,...mais très gentil et calme...Il est sous médication bien contrôlé..

    On a eu un incident...il avait mal accroché la boule qui attache la remorque...elle s'est décrochée....heureusement qu'il y a des chaine qui maintiennent...sinon. elle serait partie seule sur la route.......on s'est vite arrêté... il a vidé son coffre...bien en bordel....pour trouver le pignon manquant.....mais rien...on a bricolé une fixation...puis roulé doucement jusqu'au village prochain a 3 pistoles....ou il a acheté et posé le nécessaire...
    On reprend la route...mais il s'arrête pour visiter un oncle âgé et sa tante malade, ainsi qu'un cousin,...dans une grande belle maison....

    On fini enfin par arriver a Québec a 18 h...il me dépose a un arrêt de bus sur grande allée....

    La vague de chaleur vient juste de se terminer a Québec...cool....