------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Dalaï Lama répond a cette question; qu'est ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? : " Les hommes....Parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, Ensuite ils perdent de l'argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte Qu'ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir..... Et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu ". ......ne pas oublier que l'on nait tous de la même couleur: violette...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

mercredi 1 août 2007

Éxpedition à FRANÇOIS-TERRE NEUVE- rive sud




Diaporama du trip a François aout 2007 sur Picasa  



Départ le 4 août de Québec en pouce, jusqu'à North-Sydney prés de 1300 km, ferry jusqu'a port aux Basques, pouce jusqu'à Rose blanche, ferry de Rose blanche a Lapoile et Grey River, arrêt 1 journée, re ferry de Grey River a Burgeo, arrêt une Journée et enfin le mercredi 8 aout ferry de Burgeo a François.

Nous partons le 9 en bateau au fond du fjord rencontre bay, au minuscule village de rencontre west et feront le tour de 4 fjords, pour revenir a pied à François ci-dessous la carte de la région;



Pour donner une petite idée de la distance, la carte du sud de Terre Neuve.

VOICI LA BALLADE DE FRANÇOIS , ECRITE PAR JANICE,
 (participante au groupe) au talent d'ecrivaine de Ballades;

A hiking adventure extraordinaire, in the highlands of the South Shore  Aug 9 - 16
 
 
They were 12 trekkers, extraordinaire,
In gay search of unmarked trails so rare
Who set out that sunny bright blue day
Heading fearlessly for Rencontre Bay.

Day one was glorious, up, up and up,
Long vistas of granite o'erran our cup.
Waterfalls tumbling, fjords wide and deep
Camped by a pond, pure fresh and sweet.
 
Day two's a challenge not unforeseen
Time to cross over mountainous terrain.
Keep going, Neil'd say, you can do it!
10 hours to camp is just the right fit.
 
Day three the plan was valleys to see,
Yessss, but crevasses gave us no glee 
The raging river took hours to cross
Neil George made sure the packs were not lost.
 
Sadly to say Neil failed us that day
Tuckamore, he'd said no uckamore-tay 
But the bane of those days was the tuckamore
A thing I hope never to see anymore
 
It's time to recount the names of our tribe
Those fearless hikers, with nothing to hide
Neil, Sharon, George, Joan, Françoise, Fi
Laura, Dave, Narcissus, Bern, Tony, and me
 
Day four was the climb up Black Notch hill?
Breathtaking the view, La Hune Bay a thrill
It gave us that shot, the money shot
Narcissus took it, Laura he got
 
That night brought a taste of what was to come
The fog it rolled in, the rain was no fun
But Nark's tarp went up, we all huddle in
Tell stories of roses and dragons within
 
Next morning we had, just 5 k's to go
The compass it saved us, a true test you know
We couldn't believe the fog was so thick
Took more than an hour to go .2 clicks
 
In rain, up rock cliffs, death defying feats
Found a lone moose track straight down so steep
And then what beheld our wondering eyes
T'was a graveyard, FRANCOIS, WE'RE HERE
 
Oh the aching bones, a shower ahhhhhh
Then a shed party, beer, darts and haha
Bed to dream sweetly, of thick tuckamore
Smarties, salt peanuts, oatmeal and more
 
What can I say as we leave this tall tale
The trip was stupendous, a memory to hale
Fabulous vistas, such daring adventures
Above all new friends, the best of our treasures.
Y a plus qu' a chanter ...... hein Janice.......... merci a toi



Je suis partie comme prévu le 4 août de Québec , avec un rendez vous avec une jeune femme adhérente d'Allo stop, qui fut en retard ( elle m'attendait a un autre point de rendez vous), pour l'attente, elle m'a offert la gratuité du transport (10$) jeune fille fort intéressante, qui revenait d'un bénévolat dans un orphelinat du brésil, mais elle a pas supporté le refus d'aide des enfants comme elle l'entendait, et au lieu de rester 3 mois, est repartie, désespérée après un mois.

elle me dépose à l'embranchement pour le Nouveau Brunsweek et 2 mn + tard un camionneur (Marc) s'arrête, il va a Truro (Nouvelle Ecosse) belle longue ride ... les 3 quart en fait. Nous essuyons 4 orages sur la route, avec des grêlons comme des œufs.... en prime ; fêlure du pare brise,..... et la foudre qui tombe tout prêt du camion... mais c'est tellement gros ces engins la, qu'on se sent en sécurité... les voitures étaient arrêtées... pas les trucks. (je me sentait chanceuse d'être a l'abri)

A 19 h a Truro, je regarde pour une place pour camper pas trop loin, tout en continuant a brandir ma pancarte de direction, et 15 mn + tard une gentil timide garçon d'Halifax me fait visiter la trés jolie ville de New Glasgow, ou il y a une fête, donc embouteillage......... police qui vérifie tout .......... demandant a ce garçon de leur montrer sa licence, car il n'a pas collé sur sa plaque d'immatriculation celle de l'année en cours.... il a l'œil le cop, c'est gros comme une cuillère a soupe.

Finalement il a le papier, mais comme il l'avait acheté par le net, il a pas penser a demander l'autocollant.... bref voyant le zèle du policier, je fait comme si j'étais avec lui, on sais jamais une vilaine auto stoppeuse peut être "hors la loi" .... mais le plus marrant qu' a relevé Kevin,( que je vais appeler marc ... je suis horrible avec les prénoms) . Bref... donc il me dit après coup que c'est un juste retour des choses, car il critiquait justement la police... ce qui est vrai.......

En cours de route il me propose de planter ma tente dans le jardin de sa mère, tout en me disant qu'elle ne me laisserait pas dormir dehors alors qu'elle a plusieurs chambres... mais il ne veut pas décider pour elle.... Nous arrivons, il fait noir, l'orage arrive, je commence a sortir mes affaires de camping... PAT( sa maman est a un party chez des voisins) et la voila qui arrive trés chaleureuse... elle me dit" non...non...non....tu ne vas pas planter ta tente dehors, tu est plus que bienvenue chez nous, "une jolie chambre avec salle de bain privée t'attend "... si tu as besoin de te doucher, n'hésites pas... vient nous rejoindre quand tu seras installée, boire une bière, et manger quelque chose ( en anglais bien sur).



J'avais tout le sous sol du cottage pour moi seule....... un petit palais... en montant j'ai choisi une Keith, LA bière du coin.,... elle me porte une grosse assiette pleines de fruits et fromages....... des cerises, fraises, ananas,raisins... et on discute .... très agréable soirée... il pleut 10 mn et voila l'orage qui a passé son chemin...... le karaoké des voisins se termine ( tant mieux... chantaient trés faux).........dodo......

PAT et JOHN sont vraiment adorables, ils me proposent de rester plusieurs jours si je le désir, me demande a quel heure je me lève, je répond vers 7 h 30(par habitude en fait) ils me disent que eux en général 8 heure (ils sont retraité, pas John en totalité ),... et voila que je me leve a 7 heure et tout le petit dej est deja prêt... on discute encore........ je parts avec John pour visiter le coin et les plages superbes... on arrive a une avancée rocheuse, qui donne une belle perspective de l'endroit, mais bourrée de moustiques affamés... on bat retraite en courant dans la voiture, ou quelques piqueurs nous ont suivi.

Ayant une réservation sur le ferry le soir (il reste 400 km), John m'accompagne sur la route a un bon endroit pour le pouce, et en route il m'explique son métier, #avec un ingénieur, ils ont développé un appareil qui détecte le moindre mouvement#( il est utilisé d'ailleurs dans la catastrophe des us dans la mine) ils ont des contrats avec l'armée américaine... enfin bref top secret pour le reste, mais fort intéressant.

Il me dépose a l'endroit voulu.... et s'en va.......... 5 mn plus tard une voiture de police arrive et ferme la route, en dirigeant les véhicules par une petite route juste avant , je lui demande ce que je dois faire, il m'explique qu'il y a eu un grave accident plus loin et que le trafic est détourné ( heureusement pas la direction de John)... finalement un petit truck s'arrête, un monsieur dont l'épouse est decedée un an auparavant.......... il va a Sydney... je me dit chouette, mais en fait l'ile de cape breton au niveau de sydney comprend plusieurs Sydney, et il y a une heure de route et un gros détour pour accéder a North Sydney( ou je dois prendre mon ferry pour terre Neuve). Il me descend a Port Hawksberry... 2 indiens musiciens qui avaient fait une fête bien arrosée, toute la nuit me transporte a 50 kms et me descendent avant la réserve...
La j'ai 3-4voitures avec une attente d'environs 1 h entre chaque pour finalement arriver a l'embarquement de North Sydney dans un camion a 17 h... les ferry sont en retard de 3-4 h ( a cause d'une alerte stupide a la bombe d'il y a quelques jours....

Je paye mon billet en même temps que le chauffeur... mais la guichetière croit que je suis avec lui.... elle doit refaire le billet, car je suis pas dans le Caribou( mon bateau) ça prend du temps car elle ne sait pas trop comment faire..longue file après nous..... en plus je traverse de nuit donc, je voudrais un lit dans le dortoir, il y en a pas, mais en me mettant sur une liste d'attente, ça devrait se trouver a bord du bateau.... je reste à jaser avec le chauffeur et un autre trés gros bonhomme..............



Je part au terminal... je peux confier mon sac a dos a du personnel du terminal, comme ça je suis plus légère pour me promener, j'ai 5 h d'attente, je vais en profiter pour explorer le port de North Sydney, qui est fort joli, au couché du soleil... je mange une salade au terminal( faite exprès pour moi a 99 cts....ils en font pas souvent, c'est plus des frites et autres fritures.....

On ne peut plus embarquer directement a pied dans le ferry, on doit embarquer dans un autobus , qui nous conduit en premier sur le bateau, je vais de suite m'inscrire, pour les berth, je suis la 4 eme... j'ai des doutes... et une employée du bateau m'indique l'endroit idéal, pour dormir sur des banquettes sans accoudoirs, ou il y a deja des gens installés, ne trouvant pas exactement ce que je voudrais , je m'installe quand même au cas ou, et ...........on m'appelle.... je prend tout mon bazar sous sur et partout sur moi et cours a la capitainerie... j'ai un lit en bas en plus ( pas d'échelle a escalader) 16 $ pas trop cher.... je dors bien de 11 h a 5 h 30... douche petit dej rapide...... le levé de soleil sur port aux Basques est tres beau, coloré.....

Je repère la route pour le Village de rose Blanche ou j'aurai un petit ferry a prendre cet après midi a 15 h 30... il n'y a que 45 km,,, mais c'est trés peu habiter.... je ne traine pas.... marche d'une petite heure a la fraiche... pas trop de mouches... 3 voitures sont passées..mais des touristes...... moins sympas que les gens d'ici.... finalement un gros truck rouge s'arrete , un beau blond dont je n'ai pas retenu le prénom étrange.... marin pécheur, né a Rose Blanche, un bateau de 60 pieds , un café restaurant et il travaille en plus en hiver en Alberta.... il me dit travailler un max pour accumuler le plus possible se marier avec une jeune gentille et avoir des enfants, couler une vie peinarde après...ésperont qu'il arrêtera de courir après l'argent............



Il est autour de 8 heures et les cafés n'ouvrent qu'a 9h30... nan LE café... je vais donc visiter le parc et le phare en pierre du village... j'économise 3 $ car ca n'ouvre qu'a 9 h juste quand je m'en vais.... de toute façon rien de bien intéressant, a part un joli paysage quand même.................dans les creux sans vent les mouches noires attaquent.... elles sont en retard... normalement elles finissent leur période en fin juillet... ca présage mal pour le trip............

Je prend un bon café a 9 h 30 tout en rangeant bien mon sac. Je sais ou se trouve le quai du ferry..... a 2 km en amont du village, j'y vais tranquillement et y arrive vers midi, quand un bateau de pécheur arrive avec une douzaine de personnes a son bord, il s' agit de musiciens qui étaient les derniers a revenir du grand festival de "Grand Bruit" qui venait de se terminer hier, et ou le ferry a fait 3 voyages hier, pour ramener les spectateurs mais pas assez de place pour les derniers, qui ont payé un marin pécheur pour revenir.

Le ferry est la.......... tranquille, il semble vide je dépose mon sac a dos sur les banquettes, a l'intérieur, et me promène autour en quête de photos intéressantes... il y a la une vieille "fish plant warf" usine de transformation de poissons en décrépitude, abandonnée depuis plus de 10 ans je m'y régale en prenant des clichés que je trouve jouissif , j'y ai beaucoup de fun avec tous les objets rouillés, clairsemés partout.


Vers 13 h 30, je retourne au bateau, y discute avec un des employés qui m'offre un café ( il n'y a rien sur le bateau pour les passagers, je descend au carré des marins, j'ai un bon café ... nescafé...héhéhé!........ je visite toutes les pièces et constate dans la cuisine qu'il y a du poisson, ça sentait pas mal tout a l'heure la cuisson de ceux ci,... le marin m'en offre quelques morceaux.... de la morue.... ce sera d'ailleurs la seule fois ou j'en mangerai cette fois ci.....

Le capitaine est a 3 mois de la retraite, et un jeune qui touche a tout sur le bateau est en apprentissage pour être capitaine, mais c'est une procédure fichtrement longue.....
Les passagers commencent à arriver.... aussi bien des locaux qui viennent visiter la famille, que des touristes comme moi..... on embarque 3 motos... pour l'une d'elle la femme propriétaire est hyper stressée, elle a peur que son engin tombe, elle veut même pas regarder l' embarquement... elle prie.... oui, oui je dis bien elle prie pour qu'elle ne se décroche pas...... tout va tres bien ce sont des experts... ils mettent même une bache dessus pour la proteger de la houle.... et nous voila parti a l'heure juste en direction de Lapoile....

Plusieurs villages dans ce coin ont des noms français, car ceux ci sont venus s'installer ici en premier ( après les autochtones bien sur) et aprés un certain temps ce sont les anglophones qui eurent la suprêmematie , mais les noms sont restés, avec bien sur une prononciation anglaise .... ce qui est très drôle.

Je suis installée a l' extérieur, prêt de la cabine du capitaine du coté de la côte, ce qui est parfait pas trop de vent et la bonne vue... pas de houle.... les colline montent progressivement.....

Lapoile premier arrêt..... pas mal... sans plus... re départ pour cette fois ci Grand Bruit...... étrange nom ! non?.............. je parle un peu avec les gens et aussi le capitaine qui me signale a un moment donné un surprise...... en effet je comprend le nom du village .... une grosse cascade au milieu de celui ci, prêt de l'église.... vraiment un trés joli village, avec des maisons toutes colorées.... pimpantes.....



On descend a plusieurs touristes.... pour camper, j'apprend le lendemain qu'il y a des toilettes avec des lavabos prêt du port... je fais le tour du village. il est autours de 18 h.... je n'ai pas envie de rester dans le village, mais plutôt d'aller dans la land, profiter de la nature......... un couple de quebeco-français s'installent contre l'eglise, ou il y a une table a pic nic, juste au bord du trés joli reservoir ou chante un huard plongeon ;
J'adore entendre ce son plaintif et joyeux en même temps. ......... je continue et decouvre un sentier.... je vois au loin un joli pont en bois,,,,, il y a des traces de 4 roues sur le terrain..... c'est un peu boueux... je m'inquiete pour notre trip, me demandant si je n'aurai pas les pieds mouillés en permanence, et donc des ampoules...... on verra sur place....

En attendant je profite du beau paysage au soleil couchant.... ainsi que de quelques bakeapple.... délicieux fruits du nord, en forme de fleurs jaune......à point...... voila un trés bel emplacement pour camper,.......... dans une sorte de col ou j'ai la vue des 2 cotés......... habillée de la veste en filet anti mouches, je me sent sereine... sinon je serai devenue folle ..... ils sont tres voraces.

Nuit d'un calme apaisant souligné du son lointain des vagues...... je revient par le bord de mer pour ne pas trop mouiller mes chaussures........ tout perle d'humidité....
J'arrive au port vers 6 h 15, et m'installe a la table a pic nic de celui ci, pour confectionner mon petit déjeuner.... le bateau arrive a l'heure pile ( il etait retourné a Lapoile( on se demande bien pourquoi cet aller-retour inutile).....

Le ciel se couvre assez vite on voit a travers un voile humide la plus belle plage de Terre Neuve a Burgeo.......ET LA..... CONSTERNATION EN ARRIVANT......P A S   D E   F E R R Y    P O U R    F R A N C O I S......... il est en panne..........

je dois trouver un endroit avec l'internet pour prévenir mon groupe qui lui part de l'ermitage de l'autre coté de L'ile et aussi 2 autres personnes devaient arriver par la même voie que moi... on se retrouve tout les touristes ensemble dans le café du coin a prendre un bon gros dejeuner........Bobby (enseignante de l'ontario) décide de chercher un B&B ou je finirai par aller aussi.... a cause d'une grosse pluie froide, et voyant pas de possibilité de camper confortablement.........

En attendant on fini par apprendre qu'il y a l'internet gratuit a la bibliothèque de l'école.... on passe par la mairie pour glaner des infos pour le bateau.... car le numéro que nous avons est sans réponse.....pour la mairie aussi d'ailleurs..... ahhhh! le Gouvernement!!!!!!!!!!!!

J'ai prévenu mon groupe, qui venait aussi de l'apprendre...... ici il est question d'hélicoptère.......... mais on se dit que c'est réservé qu'aux locaux.......... personne n'est capable de répondre......on s'inscrit a la bibliothèque a une famélique liste d'attente dont je n'entendrai jamais parler...... les enfants prennent leur place aux ordis de la bibliothèque, on doit attendre........

Je fini par atterrir au b&B de Gloria, ou entre parenthèse.... c'est pas évident de trouver avec les infos données par les gens....genre tu tourne a l’hôtel, au barbier tu seras pas loin  ( jamais vu de barbier )..... tu tournes a droite après une maison brune...... et c'est plus loin la maison des Mac Donald bien sur expliqué en Newffie.... c'est a dire la moitie des mots avalés avec un accent à coucher dehors........ que j'apprécie je précise ..........on fini par s'habituer :) .

Je négocie avec Gloria un repas du soir inclus dans le prix de 40$ ( ce qui est un bon deal)......... a peine installée, alors que je parle au téléphone avec Neil a St John pour savoir les dernières Nouvelles de leur coté..............quelqu'un frappe a la porte du sous sol ou je me trouve et demande Gloria... je lui indique rapidement de monter a l'étage par l'extérieur,.... en fait il s'agit d'une famille américaine ( elle juge, lui avocat) avec 2 petites filles de 4 et 5 ans ( adorables) qui voyages en autobus, bateaux ect....... et dorment ou y a de la place en l'occurrence chez gloria, ou Bobby devra déménager au sous sol, dans une chambre humide ( elle a du négocier moins cher,avec raison) pour laisser la grande chambre avec un lit king ou parents et enfants dormiront ensemble...... Glorias rajoute des couverts... c'est une bonne journée pour elle mais alors quel remue ménage..... assez sympa somme toute.... les petites adorent les peluches qui sont partout dans la maison... Gloria est aussi "cuisinière" dans une pourvoirie tenue par un groupe religieux........( je les plains) ....... ce n'était pas mauvais mais trés lourd et sans aucune connaissance d'association de tous les éléments , aussi bien au niveau gout que couleur..... mais bourratif a souhait.

Je profite de la chambre, pour sécher ma tente humide de la veille........... nuit excellente..... levée a 7 h je déjeune avant le reste de l'armada.... n'ayant pas envie de passer la journée la.....

Je pars vers 8H30 sans mon sac, pour avoir des nouvelles tous me conseillent ( y compris les employés du ferry de l'ile de Ramea) d'aller a la sortie de la ville et d'y attendre l'hélicoptère qui se doit de prendre tous les passagers..... premier arrivé premier servi........ je retourne prendre mon sac.... et demande a un monsieur qui sortait de chez lui ou se trouve l'air de décollage gentiment (je l'esperais un peu je l'avoue) il me propose de m'y amener......... heureusement y avait au moins 3 km et j'étais la première.......... avec les mouches noires comme compagnie....

Je me demande si j'aurai trouvé seule..... rien n'indiquant qu'un hélico décollerait de la....... une aire a l'herbe coupée un etang a coté et une sorte de reservoir cachée dans les herbes haute.... ainsi qu'une remorque déposée en travers.

Hypocritement je suis allée frapper a la porte de la maison juste en face pour avoir confirmation, et surtout y être a l'abri de ces satanées bestioles....... la dame courtoisement m'a offert le traditionnel nescafé et au bout de 45 mn je suis retournée a la remorque ou j'avais laissé mon sac pour conserver ma place de première....



Arrive un jeune couple avec une jeune fille de 10 ans... la femme est enceinte jusqu'aux yeux et me regarde de travers......... je comprend son état, et vais la voir lui disant que si je n'ai pas de place avec eux, que je laisserai ma place et irai au second tour.... en fait elle me dit être en colère après le gouvernement car leur fret pour leur épicerie , qui est congelé.... si l'attente dure trop longtemps pour le bateau, ils perdront leur marchandise.... donc leur bénéfice............

L'hélico arrive ver 12 h 15.... le pilote dit prendre les locaux en priorité...... okey...... je serai donc dans le 4 ème vol........... 1 h entre chaque vol....ça me laisse pas beaucoup de chance................. mais mon étoile est avec moi, car les gens de Green river qui devaient passer avant moi, sont parti en ville et ne sont pas la au retour de l'helico.... et entre deux les 2 femmes qui devaient nous rejoindre pour François, de notre groupe étaient arrivées, j'ai tenter de les faire monter a la place ( prétextant que je leur avais réservé une place dans mon attente....mais avec le poids des baguages le pilote n'a pris que L'allemande amie de eather..........

Me voila donc embarqué dans l'helico.... depuis le temps que j'en rêvais........... en plus un ciel bleu et quelques nuages juste en bordure de mer.... du fog en fait......... un monsieur pour green river qui lui etait resté a attendre est monté a la place prêt du pilote....... dommage.... mais en fait il descendait avant françois, donc le pilote m'a appelé et suis montée avec ravissement a l'avant ou, bien sur la vision est a 250 degrés......... j'ai bombardé pour les photos je me suis vite aperçue que le reflet de la bulle était dans les photos.... pas évident a éviter,............ j'y ai même vu l'auréole du pilote, qui est vu quand le soleil reflète l'appareil et l'ombre se retrouve sur un nuage ou du brouillard............. y avait tellement a voir... en si peut de temps entre les fjords...... les roches....les étendues illimitée.......... en meme temps j'analysais pour notre rando.... ca semblait pas si difficile en somme vu du haut!!!!!!!!!!



Je crois dans ma vie n'avoir pas dit autant de fois whaoooo,........... so beautifull...amazing ect .......en si peu de temps,,, ce que j'ignorai c'est que le pilote m'entendait puisque nous avions un casque pour étouffer un peu le son de la turbine et aussi parler dans le micro....hihihi......... quand je pense a cette jeune femme enceinte, qui avait trés peur, me disant que elle elle fermait les yeux tout le trajet.. quel dommage de perdre ce spectacle exceptionnel.... le pilote voyant que je n'avait pas peur.... passait assez prêt des collines quelquefois.... je me suis explosée tout le long j'ai fait pret de 400 photos........... innoubliable experience.

En arrivant je recupere mon sac...tout en admirant ce tres joli village ... je cherche Kimberley... la mayor du village........ on me dit qu'elle travaille a la poste et qu'elle y est présentement.... elle me reçoit a bras ouverts et me donne toutes les informations voulues... dont l'emplacement pour planter ma tente j'y laisse mon sac et la jeune allemande... et vais faire un tour ... a la découverte de l'endroit...



Je voulais envoyer un message a Neil, par le net a la bibliotheque de l'ecole....., mais le reparateur avait pris le vol de retour de l'Helico, sans avoir trouvé la panne ........ qu'a cela ne tienne Kim m'invite a aller chez elle sur son ordi.... ou par la meme occasion je pourrai transferer mes precieuses photos.............. arfff non mon DD tout neuf fait un clic...clic que j'aime pas du tout et ne peux rien transférer (je decouvrirai plus tard par moi meme , que l'usb de son ordi etait ne usb 1, alors que j'avais besoin de L'usb 2......... donc elle me propose de stocker mes images sur son ordi et de me les graver sur un dvd..... mais elle n'a pas de graveur dvd ... ce sera donc un cd.... si ca rentre...... bref le temps que je fasse tout ça........... kim avait fait la cuisine et avait mis une assiette pour moi........... sandwiches au poulet avec frites okey...... chouette.

Le temps passe et avant la nuit je dois monter la tente .......du coup j'avais oublié Eather ( qui elle était arrivée plus tard par l'hélico), mais avec un arret a Green river.... bonne occasion pour visiter un peu.... ce qu'elle aurait pas pu faire autrement.

Je monte ma tente.... on discute un peu,,,, mais les 2 filles sont tres novices voir ignorantes en camping.... en montant leur camping gaz, le pas de vis devait être de travers ..car en allumant une grande flamme s'en échappa..... elles me regardaient comme si j'etais capable de faire quelque chose mais je ne savais pas..... si L'eau avec le gaz ne le répandrait pas, je suis donc aller chercher l'un des animateur(papa) du groupe au dessus au bord de la rivière ... qui lui n'a pas hésiter a éteindre avec de l'eau, ce qui fut efficace.............

Elle m'ont demandé aussi mon avis sur l'installation de leur tente.... qui me semblait correct a vu de nez..... elles m'ont dit l'avoir montée munie de leur manuel de montage.......... oulla...... je ne m'attendait pas a ça ... j'ai cru au début qu'elles venaient en rando avec nous..... mais non en fait elles restaient 2 - 3 jours ici........



Un petit tour a la bibliothèque pour voir comment c'est organisé..........en plus de la salle d'ordi...l'endroit est muni d'une salle de bain avec une douche qu'on peu utiliser en tant que campeur.....

Je suis repassée chez kim pour regarder mes courriels ....ou il s'est mis subitement a pleuvoir assez fort...etant en chaussures de bateau.......... heureusement que j'avais montée la tente en y entrant tout... sur le chemin... sans lumière..... les pieds trempés...... mais bon pas grave..... je n'avais rien installé a l'intérieur.... mais ça aussi pas de probleme... bien au sec...... demain il fera jour......

Pluie et le vent toute la nuit...........bercée par le tumulte du torrent j'ai bien dormi....le seul truc, c'est qu'il n'y a rien pour les campeur en cas de pluie.......je me suis fait un petit dej dans l'auvent.... mais pas pratique quand meme.......... suis passée a 9 h a la bibliotheque... mais elle ouvrait qu'a 11 h.........

Je décide donc d'explorer les hauteurs du village vers le reservoir.................le cimetiere( ils montent leurs morts en procession.... tout un parcours...........suis montée en partie le long de la chute d''eau il ne pleuvait pas, mais assez couvert.....suis montée aussi a la vue sur l'entrée du fjord.......quand je suis revenue les filles étaient plus la......... je me suis doutée qu'elles s'etaient réfugiées dans un B & B ou plutot un guest home.........

Une bonne douche à la bibliothèque, qui ferme a midi et réouvre a 13 h, ou j'irai pour essayer de faire marcher mon DD......... ou je crois qu'il fonctionne, mais en fait j'ai du mettre mes photos du jour dans un dossier de l'ordi , car je n'arrive pas a mettre la main dessus... c'est bien dommage....faudra que j'en parle a kim........(J'ai perdu les photo en montant au cimetiere finalement)

je retourne chez elle vers 15 h 30... et lui propose de lui installer des logiciels libre sur son ordi,qu'elle vient de formater...... ayant eu un virus....... "tiens windowssssssssss".................. je lui montre comment utiliser the gimp... qu'elle connaissait pas.......

Le temps passe la je suis gênée ils m'invitent encore a manger......... ah oui avant j'avais démonté ma tente, car partant a 6 h le lendemain pour aller chercher le reste du groupe avec leur bateau.... le mieux était que je dorme a bord.... pour être prête a temps......... donc on mange un gros spaguetti a la viande .... delicieux....... marrant qu'etant dans des villages de pécheurs ils mange pas de poisson.........



Apres avoir terminé avec les logiciels...... je suis repartie sur le bateau..... et la 30 mn plus tard..... une énorme bourrasque de vent qui soulève tout sur son passage.... pas le bateau heureusement.... et il est bien amarré..... les voisins en voilier... avaient une bâche pour les protéger de la pluie qui s'est envolées..... ils ont bataillé dur pour tout attacher correctement..... ca a baissé progressivement les vagues aussi.... j'ai bien dormi finalement......

On est parti a 6 h....... grand beau temps a nouveau.... pas de vagues juste le temps idéal...... ils devaient transporter des conteneurs de poisson a l'usine d'Ermitage, mais ca se fera demain ah!....... je pensait qu'ils payeraient le voyage ainsi ..... mais non!....... bon..... on boit un bon caféééééééééé nescafé... hihihi.

Pas de houle, ça mouille pas c'est génial...... on a même la visite de dauphins qui viennent jouer autour du bateau............ trop mignon... ....... au loin on voit les souffles de baleine.... Charley"s les suit et on en voit 2....... juste devant le bateau..... elles ressemblent a des
. On en crois pas nos yeux............ un immense papillon tente de s'envoler du bateau...... c'est un magnifique monarque........... mais que fait-il la..... ...... la seule réponse est le vent de la nuit derniere qui l'aurait envoyé.


Arrivé a Hermitage, nous devons reunir tout le monde, car ils ont du dormir je crois, une nuit de plus, pour certain a L'hôtel, ou b&B, kim a tel a Neil, qui a joint tout le monde.....il a besoin d'une scie........?????

Je fait connaissance avec les 10 autres de la gang... tous ravis et prêt pour cette expedition... on ne prend pas la meme route qu'a l'allée.... on passe entre des iles.
Surprenant... il y a quand meme des vagues..... ca mouille fort sur le haut du bateau.,... je laisse sharon et fi se delecter de cette eau salée oceane. on est tous complètement étourdi par la beauté du paysage, qui s'offre si genereusement a nous. Incroyable la quantité de chutes... de cascades,............

Apres avoir mangé des hamburgers et de la salade......... le nescafé m'aura manqué la..........!


Nous arrivons a rencontre bay..............ou une sorte d"accostage a été fabriqué, en troncs d'arbres.... assez rustique.... mais assez solide..... nous débarquons nos affaires..... et hop bye bye Kim et Charleys on se voit dans 6 jours.............

Nous voila deja a crapahuter sur les collines, traversant ce village vide, dont les maisons sons devenues des "cabins" (des chalets d'été)........nous ne marcherons qu'un peu plus de 2 heures et découvrons deja cette superbe region... a prendre notre soufle pour les premiers pas... souvent en silence... ce que j'apprécie beaucoup.... je déteste le jacassage inutile sur les sentiers....

Apres un cours arret a un sublime point de vu.... nous suivons les leaders Neil, George et Sharon........ je leur fait une total confiance.............. les sacs de certains... certaines ( 7 filles 5 gars) sont un peu trop lourd... ils ont hâte de manger pour s'alléger........le mien fait autours de 13 kg ,pas besoin de beaucoup d'eau, il y en a partout.


Nous nous arrêtons au bord d'un trés joli lac double en palier je découvre les tentes de Neil, George et Fi... des Hilleberg... hyper legères et bien faites, qui allègent aussi les portes-monnaies...... + de 500$............

Bernadette semble pas tres bien connaitre sa tente ( si c'est la sienne)....... Janice se précipite dans la tiède eau du lac et prend je pense un bain....... ravie.......... au retour de cette rafraichissante plongée et les cheveux tout beaux...........chacun prépare sa petite tambouille...... pas tres variée ( en déshydraté) on fait des comparaisons......... en fin final j'ai une préférence pour le poulet teriaki... george un plat indien... que je ne connais pas......... ca continue apres le repas.... il y a encore du vin... qui pese dans les sacs, qui doit etre bu ce soir... quelques histoires bien rigolotes....par george Neil et surtout Narcissus qui semble en inventer au fur et a mesure.............

Vers 9h 9h 30 je m'en vais dans mes appartements..... je n'avais rien installé... ca prend quand même un peu de temps.......... je m'endors tres vite......car réveillée depuis 5 h 30 le matin + le bateau toute la journée pour finir le début de la rando au niveau de la mer.... ca grimpe bien au départ......réveillée en sursaut par mon ronflement........... toute honteuse je me tourne en espérant n'avoir pas gênée mes voisins ( Joan et Narcissus )  les autres ne dorment pas encore..... je les entend encore un peu pour repartir voluptueusement dans les bras de morphée.

Je me reveille vers 7 h.... me prépare tranquillement..... quand je sors de la tente, en général.... je n'ai plus qu'a y mettre la tente,......... et éventuellement déjeuner............ Neil m'avait dit qu'ils étaient cool le matin.... je prenais donc mon temps.... mais finalement j'ai juste eu le temps de finir mon petit dej qu'ils étaient prêt a partir, je n'ai compris qu'en arrivant en haut de la colline qu'ils avaient décidé, sans doute hier soir, ... de déjeuner la..........

Apparemment ils ont regretté, car ils avaient rien dans le ventre pour attaquer cette belle montée.......et la plus de sentier....... c'est tout un art et du focus perpétuel.......... car le sol quand il n'est pas rocheux ..........( la c'est facile) ce sont des rochers de tous gabarits qui sont recouverts de plantes......... sinon c'est spongieux. Ça me fait mal au coeur de marcher sur cette mousse multicolore si belle, quand je sais le temps qu'elle met à pousser..........mais le plus dur ce sont ces rochers cachés, car on.......... surtout JE tombe dans les trous... ce n'est pas douloureux... mais c'est fatiguant a force.... donc repérage des types de plantes, on fini par savoir....ça n'empeche que je tombe encore en riant de moi même a chaque fois.....riant par la surprise et la perte de controle du sol.... hihihi..............



A chaque arrêt pour consulter les cartes, on essaie de trouver un rocher assez haut pour s’assoir dessus sans quitter notre sac.......... contrôle GPS, mise au point par Sharon.... car la carte est très précise mais ne dit pas tout,,, donc nos leader en concequance essaient de trouver le chemin le plus beau, surtout le plus sécuritaire.......... on connait tous les tuckamores....... sa définition;


Tuckamore côtier
Secoués par les tempêtes et les vents du large, les épinettes blanches et les sapins baumiers de la côte ne dépassent pas le stade de forêt rabougrie qu'on appelle tuckamore. Les embruns salés et l'assèchement tuent les bourgeons exposés. Seul le côté abrité des arbres arrive à croître, ce qui leur donne l'air de vouloir s'écarter de la mer.
autre definition;


the "tuckamore" refers to "the stunted balsam fir and spruce trees that grow all in a warped little impenetrable tangle")And impenetrable is precisely the word that springs to mind (unless you're a tiny rabbit or mole or shrew, or a lowly worm or republican).


le « tuckamore. sapins de baumier et epinettes blanches, rabougris qui croissent tout déformés dans un fouilli impénétrable »et impénétrable est avec précision le mot qui jaillit à l'esprit (à moins que vous soyez un lapin minuscule ou taupe ou musaraigne, ou un vers ou un républicain modeste).


Je dois dire que lors de la décision de les traverser je me suis dit .... ."on y arrivera jamais... c'est dingue de faire ça" et en meme temps on avait pas le choix, puisque dans chaque creux de vallée ils etaient la


On voit tres bien l'enchevetrement sur la photo..... en plus les racines ne sont pas toutes enterrées, ce qui fait qu' on se prend les pieds dedans , car on ne voit rien... c'est tellement serré, les branches à hauteur des jambes sont tres rigides, souvent à nue, ce qui égratigne bien les jambes, voir déchire les tissus ( comme le dessous de mon sac a dos et le sac de ma tente), mais au niveau du buste, faut vraiment s'accrocher aux autres branches pour passer au travers, d'autant que le terrain est bien sur pas plat.... sans compter que le sac fait résistance en cas d'accrochage ... si en même temps on est pris dans une racine.... c'est l'enfer... fiouuuuu ça donne chaud....

La première traversée devait faire une vingtaine de mètres.... qui a du bien nous prendre 20 mn..... on continue dans la direction voulue.... on remonte suivons un moment une sorte de crête, pour trouver un passage pour aller sur l'autre colline ... la en face...... et malgré la bonne volonté de George et Neil, on est a nouveau obligé de retraverser nos amis les tuckamores, cette fois ci en descendant en biais, traverser un ruisseau trés boueux... narcissus s'y enfonce jusqu'aux genoux ..................



De l'autre coté ... nous devons grimper.... voir escalader.... traverser des tuckamore ......... les roches sont assez hautes.... merci a nos hommes de nous avoir si gentiment poussé et tiré......(je suis contente de ne pas avoir de pôles(batons de marche) plus encombrants qu'autre chose)

Les mouches noires sont toujours la... plus affamées que jamais, on est tous marqués au visage par leurs piqures hypocrites, quoi que les miennes commencent a se dégonfler autour des yeux, car je porte en quasi permanence une veste en filet qui est équipée d'un zip qui me permet d'avoir la tête protégée.des que nous sommes a l'abri du vent; c'est l'attaque......



Nous arrivons en vu du lac ou nous devions planter la tente....... mais les petites bêtes sont tres nombreuses.... George remonte un torrent( qu'on devra suivre de toute façon)...... l'endroit est tres beau.... il nous fait signe et semble déshabillé... on a tous hâte de s'arrêter... pour un bon bain ...après cette journée tuckamorienne.........

On arrive George avait fini son bain.... et oh surprise l'eau est chaude..... mais vraiment chaude...... autour de 23-24 degrés........... l'eau s'est chauffée en passant sur les roches chargées de soleil....je me baigne toute habillée y compris les chaussettes... comme ça tout sera propre en meme temps....mon pantalon etant tout sale a cause des branches, chutes et sang des egratignures........... whaaaaaaaaaaa que c'est bon...un vrai bonheur.....ensuite je me change met le tout à secher au vent-soleil.... et choisi un emplacement pour la tente.

Sur une belle roche presque plate avec une jolie fente en U entre Janice-Bern et Joan Narcissus...marrant on se retrouve toujours les 3 tentes ensembles et les 3 autres (les hilleberg de leur coté) on mange tous ensemble... au son des histoires et rigolades...........le vent rafraichi un peu..... je decide de me glisser dans mon confortable duvet..... malgres une tres belle nuit étoilée..... pleine d'etoiles fillantes........... le lendemain matin Neil et Sharon racontent qu'ils sont restés tard et qu'ils ont eu un grand spectacle d"etoile filanttes....... mais oui, mais c'est bien sur...... "les perseides" c'etait la nuit du 11 au 12 aout.

On a été reveillé a 6h30 par l'helicoptere, qui allait sans doute a François suivit d'une petite averse de 30 mn....... on est parti tard vers 10h apres que les tentes soient seches..........

En fait mon U sous la tente etait un petit lac dessous avec l'averse.... heureusement qu'elle est bien impermeable , avec un dessous de tente protecteur.............
Aujourd"hui la marche est super agréable ... que de la roche aussi bien en montée que descente.... un peu glissant(quand c'est noir...mefiance.....ce sont des bacteries, et ca glisse tres bien...............la preuve j'ai ressali mon pantalon tout beau tout propre)



Le defi d'aujourd'hui est de trouver un passage pour traverser la riviere la bas.....................qui est une succession de cascades et torrents........on remonte.... on remonte.... George ou Neil vont en eclaireur pour trouver un passage..... par la droite ca semble correct.......malgré les tuckamore..... on va plus loin éh! non le meilleurs endroit est la ou elle est la plus large.... car le courant y est moins violent.

On revient sur nos pas nous nous installons dans la pente et toujours les memes George et Neil, commencent la traversée....munis de pôles ( tres necessaires la)......la traversée se fera donc ici...... en oblique contre le courant........ la George va etre génial.
Non seulement il saute de rocher en rocher quand il a pas de sac ( tel un singe),....... mais il va traverser tous les sacs des filles sur son dos ça veut dire qu'il a du traverser une bonne dizaine de fois...........

Pour aider, Narcissus qui avait 3 rouleaux de corde ( on comprend son gros sac) afin de soutenir les 5 garçons qui traversaient avec leurs sac.... et Neil qui , avec son sac waterproof, a traversé, vidé son sac sur l'autre rive , est revenu pour y transporter tout ce qui craint l'eau comme les camera ect...

Janice passe la premiere suivi de laura.... et moi ensuite.... on attend le retour des poles , transportés par tom et dave, qui marchent en baskets de marathon, portent de tous petits sacs a dos, les premiers vrais
que je rencontre)............ils sont marathonien.....voir même font des 100 km et plus)
Nos Tom et Dave traversent avec leurs baskets et chaussettes.... et disent ne pas etre genés de marcher apres avec les pieds mouillés............ sont forts tout de meme............( nous avions tous des sandales ou autre chaussures de bateau)..........

Finalement le courant est fort, j'ai de l'eau jusqu'au ventre.... mais tellement bien entourés par nos anges gardien que c'est passé comme une lettre a la poste..... rafraichissante en plus.........toute cette aventure a pris entre 2 h30 et 3 h.....



Nous avions encore pas mal de chemin a faire pour etre au campsite prévu.... mais le terrain est assez plaisant ca marche bien.... nous arrivons a la cabin de Kim et Charley's..... toute en bois rond, au bord un superbe lac..... nous aurions pu camper la.... mais il fallait avancer.... surtout si la température changeait..........nous nous somme reposés une bonne heure.... lunché.... ramassé un peu de bois dans la perspective d'un beau feu le soir.... nous portions tous des buches ou buchettes.....( ce qui est bien dans des region propre comme la, c'est qu'on est pas obligé de se surcharger d'eau... on se réapprovisionne au fur et a mesure, ca nous permettait cette petite charge de bois).

On marchera jusqu'à environ 19 h 19h 30 on trouve finalement un joli coin avec de l'eau partout.... la nuit fallait faire attention car plein de petits ruisseaux entre les petites portions sèches, ou rocheuses....

Sharon avait trouvée une jolie place bien confortable au bord de l'eau et une belle roche derrière, mais qui ne convenait pas a Neil.... ils ont finalement installés leur "home" en hauteur a l'écart...... moi je me suis retrouvée prêt de george..... et les autres sont groupés de l'autre coté d'un petit torrent.



Après nous être bien installés et rassasiés... on est tous allés au milieu du ruisseau avec nos buches et écorces de bouleau, pour démarrer le feu.......la nuit étant bien noire.......... frette ce soir la.... le feu est bienvenue..

fi parle de whisky elle a un flacon a la main et me propose des bouchons plein de ce whisky, qui a gout de rhum.................. on en bois plusieurs... ça réchauffe avec le feu dans le nez et l'alcool...........joan et Narcissus nous rejoignent aussi...... on se gargarise d'histoires........les étoiles commencement a filer dans le ciel noir (sans lune).... chacun disparait petit a petit..... un bon gros dodo.......... au son du gargouillis de l'eau..........

legère humidités au matin, mais on part a 9 h 30, tout a le temps de sécher......


aujourd'hui nous allons a "la bay de la hune" (hune =lièvre).... ce qui veut dire aussi qu'on est juste derrière François, mais on le dépasse pour rejoindre ce coin qui est a voir sans faute.......... on y arrive sans aucun problème autour de 12 h.......

On avait décider de laisser les sacs la pour ceux qui voulaient aller au point de vu et les autres qui voulaient se reposer en restant la.....



On était 8 a y aller.... moi je trainais un peu ....ayant tellement de photos a prendre et Narcissus toujours aussi "caring" m'a attendu pour que je perde pas la direction..........

Tout d'abord la ou nous avons laissé les sacs... en soit est un endroit de toute beauté avec une immense falaise.... une vallée glaciaire d'un vert éblouissant ... parsemée de multitudes de ruisseaux serpentants dans les creux..... en avançant je reconnais l'endroit..............




mais ouiiiiiiiiiii je l'avais survolé en hélicoptère.......... ce fjord sublime avec les ruisseaux qui rejettent des eaux rouge et jaune..........
Sur le haut des fjords... on trouve des quartz blancs, énormes, alignés... comme rangés harmonieusement.... la nature est une grande artiste...........les roches ont des formes fantastiques de laves figées subitement.....d'énormes rochers traînés par les glaciers, stoppés net au milieu de nul part....un ciel bleu acier..........le rêve quoi......

Avec Neil ont reste debout en silence.....en fusion avec cette pure beauté............dans un vent fort s'harmonisant à merveille avec l'endroit...tout est d'une perfection impressionnante...........c'est le summum de notre trip .... rien de comparable....

aucun mot pour quantifier,qualifier.....juste être ça.....tout oublier............un ravissement............ les étoiles sont descendues dans les yeux de chacun de nous...............

Nous revenons pour casser une petite croute rapide.... mais un peu plus loin car celles qui sont restées, ont froid avec le vent........on s'arretera au bord d'une cascade.....
Les nuages commencent a arriver tout doucement.... des nuages longs , effilés, arrondis.............

Nous nous remettons en route , longeant cette sublime vallée pour un moment, on fait un grand grand detours, pour a nouveau passer par les tuckamore, que je crains plus car George m'a prêté ses guêtres rouges........... je sent plus mes bobos grace a ça.................



On doit rejoindre un plateau la bas a gauche .... mais ou passer?.............apparait un rocher en forme de doigt pointé...que george nomme le doigt du boudha qui nous donne la bonne direction........on descend ........... on commence a longer une colline tres pentue , pas facile du tout a marcher ............on contourne un piton rocheux.......... oulla ... le vertige est pas le bienvenue.... les prises sont assez bonnes et la roche glisse pas..... ca va..................

On decide de traverser cette vallée ou il y a encore une rivière a traverser.............. avec des roches bien placées .... comme un gué.......... par contre les nuages descendent, de plus en plus gris........quelques gouttes j'ouvre mon parapluie sur les surfaces plates.....

On trouve un endroit assez plat pres de la rivière pour éventuellement planter les tentes...........mais trop de mouches et en même temps les leaders dans leur sagesses, preferent avancer un peu, tant que le temps est assez clair .......ils ont raison..................

Apparition d'une falaise a escalader par une cascade asséchée...... apres avoir traversé encore des tuckamores géants........ mais la je me régale a escalader tout en rallant que c'est trop dure.......utilisant ma hargne pour avoir la force de monter.......... le temps est de plus en plus brumeux..............


Nous trouvons finalement un bel emplacement au bord d'un lac....... on a juste le temps de monter rapidement les tente( tom m'aide un peu)......... que la pluie se met a nous arroser gentiment.............

Comme toujours notre homme plein de ressources....Narcissus.... avait une bache (orange).... qu'il ajoute a sa tente..... les poles faisant office de piquet ............... et voila notre cantine installée..............le sol est tres confortable une belle toundra bien épaisse..........l'eau est un peu loin.......... 400 m environs , bien sur les hilleberg sont a part.... mais nous rejoignent pour le souper....

Le brouillard s'épaissit au point de ne plus se voir d'une tente a l'autre...............janice et narcissus ont de bonnes réserves d'eau....... et aussi Narcissus veut liquider son gaz...... il chauffe l'eau pour tous..... pour le repas................. .



Je m'étais réservée pour une soirée froide humide..... ""du vin chaud "" ( en poudre.......oh! scandale pour les français)........ et bien tous ceux qui avaient fait la grimace quand je l'avais montré........ ont tous été ravi de le partager........... grace au gaz de narcissus-Joan..........sans alcool bien sur ... mais chaud et avec de la canelle et clous de girofle.... tous se sont sentis réchauffés... plein.....................le whisky est arrivé apres avec fi............

On se tiend chaud les uns contre les autres.........et narcissus commence une histoire qu'on devra continuer en parlant de ; de sandwich au fromage, de dragon, d'un bouquet de roses... tres amusant comme jeu.........

Je dois mettre des bouchons dans les oreilles car dave s'endors en ronronnant... leur tente est a 7-8 m.............une excellente nuit......

Même temps au matin on attend les ordres des chefs.... qui prenent leur temps.... Nous disent qu'on a plus que 5 km a faire on part vers 10 -10 h 30..... on realise vraiment la ... que le GPS c'est indispensable, ..... on voit pas a plus de 100 m quand ca se degage....... pas evident de trouver les meilleurs voies...........on est tous bien equipé pour , ou contre la pluie.......

J'ai les pieds qui barbottent au bout de 2 h.... la je n'évite plus les ruisseaux, ni les mousses spongieuses.............on sait que de toute façon on sera au sec ce soir( J'ai decidé de dormir aussi dans un guest home)

Apres quelques recherches hasardeuses, par un miracle inesperé nous avons trouvé un passage de caribou....... qui nous a bien evité de la fatigue avec une trace meme dans les tuckamores..........



Toujours dans le brouillard...... très silencieux...... Narcissus distrayant, par des histoires,les dernières qui en avaient marrent.... leur faisant oublier leur impatience d'arriver...............

Ooops joan tombe dans un trou ... une jambe complete et tordue.... elle nous fait peur.... craignant une cassure............... mais en fait elle n'etait que bloquée et coincée, genée par son sac.... elle boite 5 mn... un peu blanche........... et Narcissus qui porte son sac en attendant qu'elle se remette.........il me sidere cet homme........



Vers 15 h 30- 16 h nous apercevons un cimetière entre des vagues de brume..... ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Francois est la!............... tous , très excité se réunissent pour trouver le chemin pour descendre.... Neil connait une descente...... a gauche.... mais elle est un peu pentue et peut être glissante on opte pour la droite, ou je signal qu'un sentier longe les cascades qui descendent au réservoir d'eau potable de François.....

Un arret sovenir photo;



10 mn plus tard George trouve le sentier et marche pret de Neil.... et eux qui n'etaient pas tombés ( pas vu en tout cas).... on eu le meme trou a quelques secondes d'intervalles..........



Nous descendons joyeusement sur le sentier boueux... avec le luxe de planches pour l’éviter. jusqu'au pont enjambant la grande chute........... pour continuer sur le chemin de bois apres avoir fait une photo de notre groupe..... avec François en arriere plan............

Nous passons par la maison de Kim.... qui est au port car le ferry est enfin la!................ il y a pas mal de frette a recuperer...........on s'arrete devant le depanneur.......j'enleve chaussures et chaussettes qui sont a tordre...........des sailors men passent et sont impressionnés par les pansements que j'ai sur tous les doigts de pieds.... me demandent si je leur permet de photographier mes momies de pieds......."alleluia" je precise n'ont cette fois ci aucune ampoule............ils nous invitent pour le café demain matin..



Kim arrive avec des passagers qu'elle guide en guest housse.........elle revient vite pour nous loger tous........... je serai avec Joan et narcissus.......... dans une maison vide de sa proprietaire, mais dont la fille (bonny) s'occupera tres bien de nous.............50$ par jour avec tous les repas inclus, posibilité de laver/secher notre linge gratuitement........secher nos tentes dans une remise...........enfin bref............le paradis quoi........

Joan me propose de me doucher en premier ok,............ lavage de cheveux en plus.............. hum que c'est bon quand meme............... apres manger.....tout le reste de la gang arrive armé de vin et de biere.... pour feter tout ca....avec bonny qui semble ravie......

Le lendemain matin, après un copieux petit dej.......on part se promener et faire des photos du village.... fait pas grand soleil... mais ca va............on arrive sur le ponton des sailors men leur bateau des bahamas du nom de "Jackrabbit"... nock..nock! sur la coque......... ils sont ravis de notre visite, nous font un vrai bon café....... nous posent pleins de questions.....au moment ou on sort le reste de la gang arrrivent.......

je part avec Narcissus chez kim pour mes photos, et voir a les copier..........sur un cd.... pour copier toutes nos photos tous ensemble sur un dvd a la bibliotheque...............on passera la fin de l'apres midi et une grosse partie de la soirée a copier les dvd... car ceux ci etaient altérés (mauvaise qualité de dvd).... ont devaient donc copier verifier.....refaire ect......... ca nous a pris un temps fou,(12 dvd)..................pendant ce temps la, les autres avaient rencontré d'autres sailors men de New york... qui les avaient invité a manger du poisson..........je sais pas comment ils ont fait avec tous ce qu'on mange en guest house..............

On se retrouve vers 21h dans une grange pour faire un petit party..... bien arrosé.... avec concours de flechettes.... dont j'ignorais completement les regles du jeux, et que Narcissus a tenté patiement de m'apprendre........... tous prendront le ferry le lendemain a 7 heures.........je vais au quai leur dire "au revoir"



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

je pensais rester plusieurs jours apres... mais la météo devrait rester la même ..... dommage pour la fête de François .........je pars le lendemain matin en direction de burgeo avec une mer tres trés houleuse.....pas tres agréable.............. je suis restée le plus possible dehors pour photographier François de la passe et avec le phare..... mais ca mouillait trop ...........

La porte des la cabine interieur etait bloquée, heureusement qu'on m'a aidé a l'ouvrir...... un couple avec leur fils trisomique... elle est la tante de Kim ( lynda )....... je leur demande si ils vont a port aux basques....... ils me proposent de m'y amener......... on passera d'abord boire un thé chez une cousine.......... et 4 h plus tard j'etais au ferry..........

Encore des perturbations horaires........je change ma reservation, et j'ai un berth.........chouette............on nous reveil a 4 h 30..... le bateau accoste vers 5h 15..........

N'ayant trouvé personne pour m'amener................je decide d'attendre le jour dans le terminal.... et pars a pieds vers 6h30 je suis embarquée une premiere fois vers 7 h... j'ai 2-3 voitures la pluie fait son apparition... j'aime pas faire du pouce sous la pluie..... un camionneur me fait un bon petit bout.... des jeunes de moncton , Aimé et Natacha qui parle un joli français acadien, arrivent de d'halifax... et se dirigent sur moncton en passant par
ville connues de Nouvelle ecosse, pour ses sites d'ossements de pré-dynosauriens et surtout de fossiles.............Natacha voulait aller voir un show de ventes de pierres et fossiles..........

Ne connaissant pas la baie de fundy et la pluie etant battante... je les ai suivi avec plaisir...... show vraiment interessant j'y ai acheté les labradorites que je cherchait depuis un moment et Natacha un baton qui rend le mental silencieux, fabriqué par un indien... tout en os de chat sauvage, avec un crane de chat de la fourure de chat et un gling gling dans le crane....elle etait aux anges..

Je pensais m'arreter a Moncton pour dormir chez des couchsurfer, ou hospitality.com... mais j'ai pas eu de reponse de suite finalement je suis restée sur la route...la route etant sèche.... les nuages au loin...... un jeune m'a amené jusqu'a fredericton... ensuite une jeune femme et un copain qui s'ennuyaient .... et buvaient pour se distraire.... conduisaient comme des fous pour se sentir vivant ( pas avec moi hein! ) la jeune femme a rêvé de partir aussi.... ils m'ont deposé a la sortie de la ville un peu loin a mon gout .

En revenant sur mes pas un gros camion blanc s'arrete............ ouf il fait nuit il etait temps.......... la porte s'ouvre un gars se penche............. je m'accroche a la porte pour monter et un deuxième gars est la au volant............ un beau noir.......... j'ai une seconde d'hesitation......quand meme 2 hommes... c'est plus risqué....................ca sent la mari en plus............. puis je me dit on verra bien...........

Ils fument comme tous les camionneurs..... et je decouvre 2 super gentils garçons.... copains d'enfance d'un village en face de Parrsborro.... adorables.... plein d'attentions............ Mickael le blond d'origine irlandaise admirateur d'equipes de hockeys et de base ball, il profitait du voyage de Oli ( diminutif d'olivier) pour rentrer a toronto, ou il travaille chez un marchand............ et Oli qui fait le trajet plusieurs fois semaine toronto halifax........... j'arrive a quebec a minuit et demi...........ahhhhhhhhhhhhhhh quel voyage.